Documentation de l'anti-spam --> Généralités
   

Généralités

L'origine du mot SPAM est « Spiced Ham » (littéralement « jambon épicé »). Cette viande précuite en boîte a été largement utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale comme nourriture des soldats Américains. C'est d'un sketch comique des Monty Python, intitulé “Spam” que provient l'association entre le terme « spam » et « indésirable ». En effet, les débuts d'internet coincident plus ou moins avec la date de diffusion du sketch et ce dernier étant populaire, un message apparu dans un newsgroup dédié aux Monty Python, contenant uniquement le mot « spam » répété des centaines de fois, à la manière du sketch. Ce message fut repris régulièrement et finit par atterrir dans d'autres newsgroups où il continua à être diffusé. C'est ainsi que le fait de poster des messages sans référence au thème d'un newsgroup finit par être appelé « spamming ». Ainsi, le spam (ou pourriel) est une communication électronique non sollicitée. Il s'agit en général d'envois en grande quantité effectués à des fins publicitaires.

D'après de nombreuses études, sur les 107 billions d'emails envoyés dans le monde en 2010; entre 89 et 95% sont des courriers indésirables.

Le principe de liste blanche consiste à dresser la liste des adresses reconnues comme sûres et autorisées à envoyer des emails à l'utilisateur. Ce principe est l'exact inverse des “liste noires” ou blacklist où le but est de lister les correspondants non autorisés à envoyer des emails.

Les emails entrants sont acheminés sur les serveurs de l'anti-spam et sont ensuite filtrés selon les préférences définies par l'utilisateur avant d'être acheminés jusqu'au destinataire. Une règle de filtrage des emails permet, en faisant passer un certain nombre de tests au courrier, soit de délivrer directement l'email au destinataire (si l'émetteur de l'email fait partie du carnet d'adresses autorisées par le destinataire), soit de placer le courrier en quarantaine (en attendant que l'émetteur ait validé son identité) soit de refuser l'email (non validation de l'identité de l'émetteur du message).

Un CAPTCHA est une forme de test permettant de différencier un utilisateur humain d'un ordinateur. Ce test est utilisé sur Internet pour se prémunir contre les envois automatisés et intensifs de SPAMS réalisés par des robots malveillants. La vérification utilise la capacité d'analyse d'image ou de son de l'être humain. Un CAPTCHA usuel demande à l'utilisateur de reproduire les lettres et les chiffres visibles sur une image distordue qui apparaît à l'écran. L'exacte reproduction permet de valider l'humanité de l'utilisateur. Pour les personnes déficientes visuelles, GalacSYS a ajouté un CAPTCHA audio en français et en anglais, qui dicte les lettres et les chiffres visibles sur l'image distordue. GalacSYS utilise ainsi les tests CAPTCHA pour valider l'adresse email des expéditeurs inconnus dans votre liste blanche, ce qui évite que des SPAMS ne parviennent jusqu'à votre boîte à lettres.

Un email “faux-positif” est un courrier légitime reconnu à tort comme SPAM. A l'inverse un “faux-négatif” est un SPAM interprété comme légitime. L'anti-spam de GalacSYS, grâce à son système de filtrage unique et paramétrable par l'utilisateur selon ses préférences, permet d'éradiquer les faux-positifs et les faux-négatifs¨.

La société GALACSYS, qui fournit le service, s'engage contractuellement à ne pas divulguer, céder ni revendre à des tiers les informations et les courriers qui transitent par son services. Ainsi, la société GALACSYS s'engage au respect de la confidentialité de vos informations et de votre courrier et respecte la loi informatique et libertés. Le service SpamFree est déclaré à la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté), garant de vos droits à la vie privée, sous le numéro 1478975.

 
generalites.txt · Last modified: 2016/11/02 16:44 by superuser
 
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki